22/11/2009

Lettre à Mr Nicolas SarKozy

 

Lettre ouverte N° 6 à Nicolas SARKOZY


Internet le 6 Novembre 2009


Monsieur le Président Nicolas SARKOZY,

Il est curieux que vous imposiez une "taxe carbone" aux Français quelques mois avant la conférence de Copenhague de décembre 2009, alors que je vous ai servi sur un plateau d'argent une solution pour transformer des masses énormes de CO2 en carbonates solides inertes avec en prime de l'hydrogène natif, dans mon e-mail de février 2009 auquel vous avez eu l'amabilité de répondre via votre chef de cabinet M. Cédric GOUBET.


"Taxe carbone" qui, avec ses 17 euros la tonne aujourd'hui et un prévisionnel de 100 euros la tonne d'ici à 2020 va pénaliser le niveau de vie de certains Français à qui vous essayez de faire croire que ces sommes leurs seront intégralement remboursées euro pour euro (voir le cas de la Suède où cette taxe est à plus de 100 euros et n'est pas compensée).


Il aurait pourtant été tellement plus facile et bénéfique pour tous d'étudier ma demande et de m'aider avec vos juristes et vos chercheurs pour promouvoir ma solution à tous les problèmes de CO2 de la planète, et aussi, pour en faire profiter la France, son économie et sa balance commerciale, le tout à un niveau incalculable.


Au lieu de cela, ceux d’en haut, pourront continuer à s’enrichir en ouvrant de nouveaux marchés avec un slogan extraordinaire en prime :


"Achetez nos produits propres et aidez nous à sauver le monde de votre pollution"


Ben voyons comme c’est facile ... Pollueur payeur ...

Je comprends mieux maintenant !


Ceci étant dit, nous, consommateurs de base, avons nous le choix de polluer moins ?


Que pouvons nous acquérir avec nos faibles moyens qui nous permettrait sensiblement de polluer moins ?


La conférence de Copenhague aura lieu d'ici quelques semaines et on peut déjà dire ce qui en sortira :


Rien,


sauf des mesurettes car nos économies occidentales sont bien trop dépendantes du pétrole !


Quant aux pays émergents, au nom de quoi allez vous leur interdire de polluer moins, eux qui polluent déjà si peu par rapport à nous !


On vit une époque formidable où le malheur des uns fait le bonheur des autres !

En fait il serait plus juste de dire que "le malheur de la majorité fait le bonheur d’une minorité", car si la France d’en bas n’a pas encore atteint la misère des pays les plus pauvres, bon nombre de nos concitoyens sont en train d'apprendre à vivre au dessous du seuil de pauvreté, ce qui est peut être le but véritable de ces grandes manœuvres !


Mais pas de panique selon l’idéologie de notre civilisation :

"c’est de leur faute", après tout à chacun sa "merde" et s'ils sont assez "cons" pour en être arrivés là, c’est que forcément ils l’ont bien mérité, n’est-ce pas ?


Mais revenons à notre chère planète, les pôles Nord comme Sud vont fondre comme neige au soleil d’ici 15 à 20 ans (moins s'il y a emballement), il n’y aura donc plus de glace aux pôles.


Bien évidemment cette fonte massive de glace devrait aussi faire monter le niveau des océans de quelques mètres...


Conséquence tout à fait regrettable que la presse minimise et qui poussera pourtant à des déplacements de masses de 2 à 3 milliards d’individus.

Mais pas de panique, tout ceci n’arrivera pas...


Les océans qui se sont gorgés de CO2 au cours des 100 dernières années sont à bout de souffle.

Leur acidification qui tue déjà les coraux et l'augmentation globale de la température de la planète qui est responsable de la fonte des glaces et qui va bientôt arrêter les courants halo-thermiques qui permettent naturellement de réduire les écarts de température des différentes parties du globe sont autant de facteurs déjà dans le rouge.


Tous ces facteurs cumulés vont permettre aux océans de libérer massivement le CO2 dont ils regorgent, plutôt tôt que tard.

Maintenant et à cause de nous, la terre risque de rentrer dans une nouvelle ère de façon brutale et rapide :


"L’ère de la stérilisation carbonique"


En effet, depuis plus de 100 ans nous avons émis suffisamment de CO2 anthropique retiré du cycle de la vie depuis des milliards d'années pour éradiquer toute forme de vie évoluée à la surface de notre monde.


Ce CO2 en surplus a été pris en charge par nos océans comme une énorme éponge absorbant le trop plein... jusqu’à plus soif !


Tout ceci n’arrivera donc pas pour la majorité d'entre nous, car pour ceux qui n’ont pas encore compris, les océans vont libérer d’abord des millions, puis des milliards de tonnes de CO2 en quelques années, gaz asphyxiant à des taux élevés qui vont "stériliser" notre bonne vieille terre.


Ceci dit les NABO(s)* pourront investir dans les sociétés du CAC 40 et autres qui produiront de l’air en bouteille pour les élites et continueront donc à s'enrichir encore et encore !


Pas de panique (ne soyez pas jaloux), car ceux qui pourront payer vivront dans des conditions épouvantables et connaîtront la faim, car tout ce qui n’aura pas de bouteille d’oxygène sur le dos va mourir d’une lente agonie : hommes, femmes, enfants, bêtes et même les plantes !


Bienvenue dans le monde de demain, le monde que des NABO(s)* nous préparent pour gonfler leurs portefeuilles.


Vive le libéralisme !

Pourtant ce n’est pas inévitable, mais la montre tourne, et chaque minute perdue rend cette conclusion de plus en plus incontournable.


Et ce n'est pas inévitable, car j'ai découvert envers et contre tous, un moyen de traiter d’immenses quantités de CO2 tout en produisant de l’énergie et vous le savez Monsieur le Président Nicolas SARKOZY, puisque vous avez reçu mon courriel, et vous y avez répondu comme le prouve ce mail de M. GOUBET, votre secrétaire de cabinet.


Mais sait-on en France comment l'on traite un inventeur indépendant qui a l'outrecuidance d'oser imaginer un seul instant qu'il puisse rivaliser avec les grands laboratoires de recherche des entreprises du CAC 40 ?


Sait-on comment tout le système administratif, tous les professionnels, conseils en brevets et autres spécialistes de la propriété industrielle et bon nombre d'industriels poussent le petit inventeur dans un entonnoir qui le conduira automatiquement et inexorablement à la misère pour mieux pouvoir le démolir et lui voler son invention et sa vie...


Car il ne suffit pas de le voler, de le ruiner, il faut aussi l'empêcher de pouvoir en parler afin qu'il ne puisse prévenir les autres inventeurs de ce qui les attend...


Car force est de constater que si nous sommes inondés d'une multitudes d'innovations qui génèrent des milliards de chiffres d'affaires, très rares, pour ne pas dire inexistants, sont les inventeurs indépendants qui sortent la tête de l'eau, alors qu'à eux seuls, ils représentent plus de 90% des demandes de brevets...

Cherchez l'erreur !


Une fois ruiné et moralement détruit, on traite l'inventeur de fou, on le bâillonne, on le ligote avec des réglementations iniques et on le met devant une justice à 2 vitesses ou tout du moins devant une "injustice" faite pour le plus grand bonheur des riches, mais surtout, on ne l'aide pas Monsieur le Président, on l'enterre !


Rendez-vous compte, même votre ministre de l'écologie de l'énergie et du développement durable, monsieur Jean-Louis BORLOO, n’en parle pas.

Pourtant son nom est apparu dans ma sordide affaire et l'on se demande bien pourquoi, et de plus que vient il faire là ?


Bien sûr, la taxe carbone va vous permettre de vous faire passer pour un héros sauveur du monde et de correspondre en tout point à l’image du petit coq français qu’on se plaît à nous servir à l’étranger.


Comment pouvez vous dans ces conditions vous regarder en face ?

Comment pouvez vous simplement dormir ?

Car la situation est grave et nous pouvons agir, vous pouvez agir dans l'intérêt général.


C'est dans l’intérêt général des Français, de la France, de son gouvernement et de son Président que de développer ma technologie qui va créer des millions d’emplois nouveaux.


C'est dans l’intérêt général de chaque habitant du monde, car c’est la seule technologie capable d’inverser le réchauffement planétaire qui fait déjà 300.000 morts par an et qui à terme, vous le savez, menace tout notre environnement et chacun d’entre nous.


Le fait qu’un être humain découvre cette technologie la veille d’une telle catastrophe est quasi miraculeux !


Va-t-on sérieusement enterrer ma technologie, ne pas s'en occuper, ne pas chercher à comprendre, en sachant que sans elle l’humanité court à sa perte, et tout cela simplement pour protéger une certaine élite française décadente ?


Allez vous d'homme à homme, Monsieur Nicolas SARKOZY, prendre la responsabilité de ne pas m'aider à la face du monde ?


De votre situation de premier citoyen de France, face à ma position d'impuissance totale malgré mon invention, dont l'humanité ne peut plus désormais se passer sous peine d'éradication, allez vous vouloir m'aider pour sauver le monde ou assumer seul cette responsabilité dans le cas d'un refus de votre part ?


La question reste posée et attend votre réponse.


Dans cette attente, je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'assurance de mes très sincères salutations.


Jean- Luc Quéré


Lettre paru sur le site Dénonciation.com :


http://have-it.com/denonciation/pages/france/nicolas_sarkozy_lettre_ouverte_au_president_6_novembre_2009.html


Je rappel que si la diffamation qui consiste a porter de fausses accusation sur des personnes innocente est criminelle, dénoncer des criminelles et ainsi avertir leurs futur victimes est un devoir civique...


Cette nuance est d'une importance capitale car trop de crapule de tous poils agissent en toutes impunités faute d'être dénoncer par leurs victimes qui font un amalgame entre la calomnie et la dénonciation.

 

Commentaires

Je trouve vos écrits très intéressants! J'aimerais trouver un moyen pour vous aider. Que peut-on faire en tant que simple citoyen?

Écrit par : Karine | 01/06/2010

Bonjour,
Il attendrons que vous ayez fait tous les développements pour vous voler vos idées, puis l'exploiteront pour le fric dans les endroits qui leur conviendrons le mieux en l'intégrant à leurs combines financières.

Trouvez des accords avec des scientifiques étrangers (voire la russie ou autres), ce qui vous apportera la reconnaissances et peut-être des moyens financier avec collaboration.

Bien à vous

Écrit par : Nocif | 14/03/2014

Mille excuses, tant je suis distrait, pour les fautes.

Écrit par : Nocif | 14/03/2014

Vous avez parfaitement compris l'esprit de ce que l'on fait aux inventeurs et ceci grâce aux systèmes des brevets et pas seulement en France mais au niveau mondiale.

l'inconvénient dans mon passif, c'est que ma technologie est relativement complexe et que mes crapules ont été dans l'incapacité de l'exploité sans moi... malgré le concours de nombreux chercheur et ingénieur (lettre de janvier 2008), ce qui a été suivi de chantages et menaces diverse et varié (kidnapping, torture et mort)

Écrit par : jean luc Quéré | 14/03/2014

Les commentaires sont fermés.